Legend

  Base Layer

project image

Title
Dynamiques de peuplement 

Description
L’objectif de cette typologie est de comprendre si l’évolution de la population est plutôt liée aux naissances, aux migrations ou à leur effet combiné. Dans un premier temps, les communes ont été classées selon 3 groupes : augmentation de la population/stabilité/diminution. Ce classement a été réalisé à partir de l’indicateur « Taux d’évolution annuel 1999-2015 » présenté dans la dynamique peuplement. La classe « augmentation » correspond à une évolution annuelle moyenne supérieure à + 0,5 %, « stabilité » correspond à un taux compris entre +/– 0,5 % et « diminution » à un taux inférieur à – 0,5 % par an. Pour compléter la classification, deux autres indicateurs ont été utilisés : la contribution du solde migratoire (nombre d’arrivées – nombre de départs) et celle du solde naturel (naissances – décès). Il s’agit des deux composantes du taux d’évolution global. Dans les cas d’augmentation ou de diminution de la population, le facteur explicatif dominant a été identifié. C’est le seuil de 70 % qui a été retenu pour définir la dominance. Autrement dit, lorsque la population d’une commune a augmenté, nous avons regardé si cet accroissement est dû à de nombreuses naissances ou à de nombreuses arrivées sur le territoire. Si le solde naturel explique plus de 70 % de l’ensemble de l’augmentation globale, alors il devient le facteur dominant. Si, ni la contribution du solde naturel, ni celle solde migratoire dépassent 70 %, alors on parle d’augmentation sans dominante particulière. 

Projection
EPSG:2154 

Extent
334747.42500000004656613, 6805547.93038101587444544, 679129.57499999995343387, 7008586.06961898412555456

Web Map Service
WMS Url
WMTS Url

 Locating 

 Geolocation 

 Print 

 Measures






Scale
Mouse position