Legend

  Base Layer

project image

Title
Dynamiques résidentielles 

Description
L’objectif de cette typologie est de comprendre si l’évolution du parc de logement est plutôt due à une variation des résidences principales, supposant donc l’arrivée de nouveaux ménages sur le territoire, des résidences secondaires ou des logements vacants. La typologie est présentée à l’échelle intercommunale, car cette approche est viable si les évolutions du parc sont conséquentes. Compte tenu du caractère rural de certains territoires, la variation du parc est trop minime pour réaliser cette analyse. Pour chaque collectivité, on a calculé le rapport entre la variation du nombre de résidences principales entre 2011 et 2016 et la variation du nombre de logements entre 2011 et 2016. Le même rapport a été calculé pour les résidences secondaires et pour les logements vacants. Sur la base de ces données, les résultats ont été catégorisés en 5 classes, permettant de mettre en évidence quel type de parc a le plus contribué à la variation du nombre de logements :
– Une grande majorité de résidences principales : plus de 7 nouvelles résidences principales pour 10 logements supplémentaires ;
– Une majorité de résidences principales : au moins 5 nouvelles résidences principales pour 10 logements supplémentaires ;
– Une majorité de résidences secondaires : plus de 6 nouvelles résidences secondaires pour 10 logements supplémentaires ;
– Une majorité de logements vacants : plus de 6 nouveaux logements vacants pour 10 logements supplémentaires;
– Une variation homogène des trois parcs.

Source : Insee, recensement de la population, 2011 et 2016 

Projection
EPSG:2154 

Extent
334747.42500000004656613, 6805547.93038101587444544, 679129.57499999995343387, 7008586.06961898412555456

Web Map Service
WMS Url
WMTS Url

 Locating 

 Geolocation 

 Print 

 Measures






Scale
Mouse position